Je laisse tout. J'emmènerai mes rêves, ma vie, mon futur, ma dulcinée, mon fils. Ni elle, ni lui n'en avait décidé ainsi. Et pourtant, ils me suivent dans mon épopée incroyable.

Mon passé, ma famille, mes amis, mes souvenirs, mes rires, mes peines, tout restera à la maison.

Il faudra tout reconstruire. La petite famille sera là. Mais le reste? Serai -je capable de la recréer? Seul l'avenir me le dira. Pourrais-je m'en passer? Certes, non! Serais-je heureux? Je le crois mais les certitudes me fuient si souvent.

La question qui me hante et continuera à me hanter encore lomgtempsest le bonheur de ma petite famille. Ils remettent leur vie entre mes mains. Quel honneur mais quelle hantise, quelle responsabilité. Ma dulcinée me supporte et me réchauffe le coeur. Ma dulcinée m'aide à me relever dans les moments difficiles.

Tel un vieux monsieur, je regarde déjà ma vie au Maroc par-dessus mon épaule. J'ai volontairement couché mon soleil marocain prématurément. J'espère que mon soleil canadien se lèvera un jour.