lundi 17 juillet

Il dort dans mes bras.

La petite tête vacille, les petits yeux se ferment, les petites mains frottent les petits yeux. La petite tête se pose et cherche sa place sur la grosse épaule, elle se love contre cette épaule qui est là pour elle. Les petits yeux luttent contre le sommeil, ils essaient de s'ouvrir pour mieux se refermer. Tout ce petit corps se recroqueville en cherchant une position idéale pour s'endormir. Et puis soudain, tout ce petit corps se laisse aller, tout ce petit corps s'endors, tout se petit corps s'abandonne dans mes bras. Son sommeil... [Lire la suite]
Posté par zaccharias à 12:29 AM - - Permalien [#]

samedi 26 novembre

J'ai froid

J'ai froid. Je me sens froid. Il neige mais je ne le sens pas. Il gèle. Mes doigts souffrent, mon coeur encore plus. Je m'approche d'un chauffage, mes doigts sourient, mon coeur refuse d'ouvrir les yeux de peur que ses larmes coulent et n'attirent l'attention. Je voudrais que le froid fouette son visage. Je voudrais ses doigts s'engourdissent, je voudrais que la neige l'empêche d'avancer. Si je ne peux aller vers elle, je préfère qu'elle souffre dans froid dans lequel je marche. Au moins elle sera près de moi. Je la toucherai, elle... [Lire la suite]
Posté par zaccharias à 04:54 PM - - Permalien [#]
samedi 09 juillet

Mea Culpa

Je me sens coupable, envers moi-même et aussi envers ceux qui m'ont encouragé, qui m'ont écris, qui m'ont patiemment lu, qui m'ont suivi dans mon périple. Mais maintenant je me connais. Écrire m'a permis d'exulter, de respirer, de m'alléger de terribles fardeaux, de me confier au monde, de m'ouvrir aux autres, de partager mes espoirs, de confronter mes opinions. Je le sais maintenant, j'écris quand je me sens mal, quand mon monde va mal, quand ma perception du monde vacille, quand mes espoirs s'amenuisent. Terrible dilemme !!!... [Lire la suite]
Posté par zaccharias à 10:06 PM - - Permalien [#]
samedi 15 janvier

Elle me regarde.

Elle me regarde, je la regarde. Elle me fait énormément de bien, j'essaie de lui donner le plus possible. Elle me chérit tendrement, je la couve de tout mon coeur. Elle me donne un nouveau souffle tous les matins, je la soutiens du plus profond de mon âme. Elle me regarde avec des yeux qui ne semblent s'ouvrir que pour moi, qui semblent sourire uniquement quand je suis là. Elle me sourit, elle me sourit, elle me sourit. Je la serre dans mes bras et d'un coup son coeur s'emballe, et soudain mon coeur danse la chamade. Elle... [Lire la suite]
Posté par zaccharias à 08:07 PM - - Permalien [#]
dimanche 26 décembre

Elle est partie.

Imaginer un monde sans elle, vivre sans son regard si reposant, ne plus demander après elle, ne plus pouvoir l'embrasser, ne plus sentir sa sagesse, tel est mon destin désormais. Je n'ai jamais imaginer ce jour, j'ai toujours évité d'y penser, elle a toujours occupé une place irremplaçable et unique. Il faut pourtant s'y résoudre, plus personne ne me la ramènera, plus personne ne me regardera de la même façon, plus personne ne me parlera comme elle le faisait, plus personne ne me sourira comme elle savait le faire. Elle nous a s'y... [Lire la suite]
Posté par zaccharias à 01:14 PM - - Permalien [#]
jeudi 25 novembre

Je ne la remercierai jamais assez.

C'était mon premier écrin. Ce fut mon premier refuge Elle a balisé ma piste d'envol. Elle m'a poussé à m'épanouir. Elle a tout mis en oeuvre pour que ma vie sois belle, agréable et douce. Elle me réchauffe la vie. Elle me facilite la vie. Et pourtant je la quitte, je m'éloigne d'elle. Jamais je ne saurais si mon projet d'émigration l'enchante. Jamais je ne connaîtrais le poids de ma décision. Et pour cause, elle me supporte dans tous mes projets. Que Dieu garde ma mère en vie. 
Posté par zaccharias à 01:15 PM - - Permalien [#]

samedi 06 novembre

Un si doux regard.

Le regard de mon fils me remplit de bonheur. Et pourtant à son age, il paraît qu'il ne distingue que très peu de choses. Le sourire de mon fils fait battre mon cœur plus vite. Et pourtant à son age, il paraît que le sourire n'est qu'un mouvement incontrôlé des muscles des joues. Ma vie a changé. Je ne sais exactement en quoi pour être sincère. Mais elle a changé, basculé, pris du relief. Je veux ici dire des choses déjà entendues, des lieux communs : l'arrivée d'enfant est formidable, remplit la vie, transporte de bonheur, donne... [Lire la suite]
Posté par zaccharias à 06:50 PM - - Permalien [#]
lundi 18 octobre

Coucou.

Me voilà, bonjour à tous.
Posté par zaccharias à 12:12 PM - - Permalien [#]
dimanche 17 octobre

Il est arrivé ce matin.

Je le regarde et ma vie s'illumine. Il bouge. Je l'ai imaginé mais jamais j'aurai pu imaginé une image aussi belle. Tout nu il gigotait, je le fixai d'un regard tendre et émouvant, un émotion intense m'envahissait. Que de temps à l'attendre, que de jours à imaginer sa frimousse, que de nuits à écouter ses battement du cœur. Il était là. Il me regardait, du moins il me plaisait de le penser.   Aujourd'hui est le plus beau jour de notre vie. Nous avons reçu un merveilleux cadeau, un cadeau inestimable. Un cadeau qui nous... [Lire la suite]
Posté par zaccharias à 08:15 AM - - Permalien [#]
mercredi 22 septembre

L'euphorie.

Je me revois marchant, sans but, sans veritableobjectif. Je suis monté dans ma voiture et j'ai démarré. je ne savais que penser. Un sentiment de bonheur, de plénitude m'envahissait. J'aime la ville de Rabat. Elle me semblait magnifique ce jour là. Je m'y sentais bien. Rabat prenait plus d'ampleur dans mon coeur : j'y ai rencontré ma dulcinée et maintenant j'y obtenais un précieux sésame. J'ai roulé ainsi des heures, déambulant de rue en rue, n'arrivant plus à me concentrer. Cela a duré des heures. Je m'arrêtais finalement pour... [Lire la suite]
Posté par zaccharias à 10:49 AM - - Permalien [#]